ACCUEIL PRÉSENTATION CONTACT
LE MIRACLE DU SYSTEME IMMUNITAIRE - Harun Yahya

LE MIRACLE DU SYSTEME

IMMUNITAIRE




INTRODUCTION

Avant de nous plonger dans les détails incroyables de la guerre défensive menée dans le moindre recoin de nos corps, nous devons avoir une vision d'ensemble du système immunitaire et de ses éléments. Brièvement, le système immunitaire peut être défini comme "une armée extrêmement disciplinée, travailleuse et organisée, protégeant le corps des griffes des ennemis extérieurs". Dans cette guerre à visages multiples, le principal devoir des éléments combattant en première ligne est d'empêcher les cellules ennemies, comme les bactéries ou les virus, d'entrer dans le corps.

Bien qu'il soit difficile pour les organismes ennemis de pénétrer dans le corps, ils s'efforcent au maximum d'atteindre leur but ultime qui est l'invasion du corps. Lorsqu'ils entrent dans le corps, après avoir surmonté divers obstacles comme la peau et les appareils respiratoire et digestif, ils sont alors confrontés à des guerriers résistants qui les attendent de pied ferme. Ces guerriers inflexibles sont produits et entraînés dans des centres spécialisés comme la moelle osseuse, la rate, le thymus et les glandes lymphatiques. Ces guerriers sont "les cellules immunitaires" appelées macrophages et lymphocytes.

Tout d'abord, différents types de phagocytes, appelés "cellules mangeuses", passent à l'action. Ensuite, les macrophages, un autre type spécifique de phagocytes, prennent la relève. Ils détruisent entièrement l'ennemi en l'engloutissant. Les macrophages accomplissent également d'autres tâches comme faire appel à d'autres cellules immunitaires sur le champ de bataille, et l'élévation du niveau de la température du corps. L'élévation de la température au début d'une maladie est très importante, car la personne atteinte se sent fatiguée et se repose, réservant ainsi son énergie au combat contre l'ennemi.

Si ces éléments du système immunitaire s'avèrent insuffisants contre les ennemis pénétrant le corps, les lymphocytes, les défenseurs du système, entrent alors en jeu. Les lymphocytes sont de deux types: les cellules B et les cellules T. Ces dernières sont elles-mêmes divisées en sous-groupes.

Les cellules T auxiliaires sont les prochaines à rejoindre le champ de bataille après les macrophages. Elles peuvent être considérées comme étant les agents administratifs du système. Une fois que les cellules T auxiliaires identifient l'ennemi, elles préviennent d'autres cellules afin de lui déclarer la guerre.

Ainsi alertées, les cellules T tueuses arrivent pour détruire l'ennemi assiégé.

Les cellules B sont les usines d'armement du corps humain. Après leur stimulation par les cellules T auxiliaires, elles commencent aussitôt à produire une sorte d'arme appelée "anticorps".

Une fois l'alerte terminée, des cellules T régulatrices stoppent l'activité de toutes les cellules immunitaires, et empêchent ainsi que la guerre ne se prolonge plus longtemps que nécessaire.

Cependant, la mission de l'armée défensive n'est pas terminée. Les cellules guerrières, appelées cellules mémoires, emmagasinent l'information nécessaire au sujet de l'ennemi dans leur mémoire et la conservent des années. Cela permet au système immunitaire de lever rapidement une défense contre le même ennemi lors de futures rencontres avec lui.

Il existe de nombreux autres aspects incroyables enfouis dans les détails du système immunitaire que nous avons très brièvement survolé dans ce chapitre. Et comme nous l'avons précédemment mentionné dans ce livre, ces événements extraordinaires sont relatés de manière très compréhensible.