ACCUEIL PRÉSENTATION CONTACT
Des Secrets du Coran - Harun Yahya
DES SECRETS DU CORAN



Il y a certainement pour chaque difficulté une facilité

Le monde est un endroit créé spécialement par Dieu pour mettre l'homme à l'épreuve. Comme un caractère inhérent de cette épreuve, Dieu teste l'homme parfois par des bénédictions et parfois par des difficultés. Ceux qui n'évaluent pas les événements à la lumière du Coran, ne peuvent pas comprendre de façon appropriée les événements, ils se découragent et se laissent emporter par le désespoir. Cependant Dieu révèle un secret important dans le Coran, que seuls les vrais croyants peuvent saisir:

A côté de la difficulté est, certes, une facilité! A côté de la difficulté est, certes, une facilité! (Sourate Echarh - 94, versets 5- 6)

Comme Dieu nous en informe dans ces versets, quelle que soit l'adversité à laquelle nous faisons face ou la situation vécue, Dieu crée une issue et soulage les croyants. En effet, le croyant témoignera que Dieu rend les choses faciles même lors des difficultés s'il se montre patient. Dans d'autres versets, Dieu annonce la bonne nouvelle des bénédictions à Ses serviteurs qui Le craignent:

… Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit… (Sourate Ettalaq - 65, versets 2-3)

Dieu n'impose à personne une charge supérieure à ses capacités

Dieu, le Clément, le Compatissant et le Juste, crée une facilité en toutes choses et éprouve les hommes dans les limites de leur force. Les différentes prières que Dieu ordonne à l'homme d'accomplir, les difficultés qu'Il crée pour le mettre à l'épreuve, les responsabilités dont Il le charge sont toutes proportionnelles à sa capacité individuelle. C'est une bonne nouvelle et un réconfort pour les croyants, et c'est une manifestation de la miséricorde et de la grâce de Dieu envers Ses serviteurs. Dieu rapporte ce secret dans les versets suivants:

Et ne vous approchez des biens de l'orphelin que de la plus belle manière, jusqu'à ce qu'il ait atteint sa majorité. Et donnez la juste mesure et le bon poids, en toute justice. Nous n'imposons à une âme que selon sa capacité. Et quand vous parlez, soyez équitables même s'il s'agit d'un proche parent. Et remplissez votre engagement envers Allah. Voilà ce qu'Il vous enjoint. Peut-être vous rappellerez-vous. (Sourate El En'am - 6, verset 152)

Et ceux qui croient et font de bonnes œuvres - Nous n'imposons aucune charge à personne que selon sa capacité - ceux-là seront les gens du paradis: ils y demeureront éternellement. (Sourate El A'araf - 7, verset 42)

Nous n'imposons à personne que selon sa capacité. Et auprès de Nous existe un Livre qui dit la vérité, et ils ne seront pas lésés. (Sourate El Mouminoun - 23, verset 62)

Il est facile de vivre selon les préceptes de la religion

La majorité des gens pensent que la religion rend leurs vies difficiles et leur impose des engagements durs. Ce n'est, en réalité, qu'un leurre de Satan qui le chuchote à l'homme pour l'égarer. Comme cité précédemment, la religion est facile. Dieu déclare qu'Il veut la facilité après les difficultés aux personnes qui croient. Les principes fondamentaux de la religion tels que placer sa confiance en Dieu et croire au destin, qui constituent les piliers essentiels de la religion, allègent tous les fardeaux, toutes les difficultés et causes de détresse ou de douleur. Celui qui se conforme à la religion de Dieu ne vit aucune détresse, douleur ou désespoir. Dans plusieurs versets, Dieu promet de soutenir ceux qui se soumettent à Lui et qui soutiennent Sa religion, de leur donner une vie agréable dans ce monde et dans l'au-delà. Notre Seigneur, qui ne manque jamais à Sa parole affirme ainsi dans le Coran:

Et on dira à ceux qui étaient pieux: "Qu'a fait descendre votre Seigneur?" Ils diront: "Un bien". Ceux qui font les bonnes œuvres auront un bien ici-bas; mais la demeure de l'au-delà est certes meilleure. Combien agréable sera la demeure des pieux! (Sourate Ennahl - 16, verset 30)

Dieu apporte la bonne nouvelle aux croyants qu'Il rendra le chemin aisé à ceux qui se conforment à Sa religion:

Celui qui donne et craint (Allah) et déclare véridique la plus belle récompense Nous lui faciliterons la voie au plus grand bonheur. (Sourate Ellayl - 92, versets 5-7)

Il apparaît donc, d'après ces secrets révélés dans le Coran, que celui qui se tourne sincèrement vers la religion de Dieu choisit, dès le début, une voie facile qui lui apporte le succès et le bénéfice dans la vie présente et dans l'au-delà. Le contraire est, cependant, valable pour les incroyants. Ceux-là ont déjà une vie pleine de douleur, de tristesse et de perte dans ce monde et dans l'au-delà. Au moment où ils ont choisi l'incrédulité, ils ont perdu la vie présente et future. Ce fait est rapporté dans les versets suivants:

Et quant à celui qui est avare, se dispense (de l'adoration d'Allah), et traite de mensonge la plus belle récompense, Nous lui faciliterons la voie à la plus grande difficulté. (Sourate Ellayl - 92, versets 8-10)

Dieu est le Possesseur et le Créateur de toutes choses. Obtenir l'amitié, l'aide et le support de Dieu est sûrement au-delà de ce que peut procurer une personne en termes de puissance ou de soutien. Celui qui prend Dieu comme meilleur ami et se soumet entièrement à Lui aura une grande récompense et des bénédictions dans ce monde et dans l'au-delà, et aucun mal ne l'atteindra. C'est un fait immuable. Tout homme doué de sagesse et de bon sens devrait donc comprendre ces secrets révélés dans le Coran et choisir la voie droite. Que les incroyants ne puissent pas se rendre compte de ces évidences est en soi un autre secret. Peu importe leur degré d'intelligence ou d'éducation; Dieu, après leur avoir donné des chances, les prive de la sagesse qui leur permettrait de voir et de comprendre ces vérités.

Dieu rend obscure la compréhension des incroyants

Un des secrets les plus importants qui nous est révélé par le Coran est que certaines personnes ne peuvent pas le comprendre. Cela constitue en fait un grand mystère parce qu'il s'agit d'un livre très clair et facile à comprendre. Celui qui le souhaite, peut lire le Coran et se renseigner sur les commandements de Dieu, les valeurs morales dont Il est satisfait, les caractéristiques du paradis et de l'enfer, et plusieurs secrets dont certains sont présentés dans ce livre. Cependant, comme une loi immuable de Dieu, bon nombre de gens ne peuvent pas comprendre le Coran malgré toute sa clarté. En outre, ces personnes peuvent être des ingénieurs dans le nucléaire ou des professeurs de biologie, elles peuvent être spécialisées dans des branches de la science aussi complexes que la physique, la chimie ou les mathématiques, elles peuvent saisir le bouddhisme, l'hindouisme, le shintoïsme, le matérialisme ou le communisme, mais être incapables de comprendre le Coran. Ces personnes qui adoptent les structures compliquées des systèmes non-coraniques ne peuvent pas concevoir la religion claire et facile de Dieu, et ne comprennent même pas les sujets les plus évidents qui y figurent.

Cette incapacité à saisir les faits, même les plus évidents, est un miracle en soi. En montrant qu'ils ont une inaptitude aussi sérieuse à comprendre, Dieu nous explique que certaines personnes ont une nature différente. En outre, cela prouve que le cœur, la raison et la compréhension des hommes sont entre les mains de Dieu. Notre Créateur déclare qu'Il scelle le cœur et la compréhension de ceux qui se sentent supérieurs, c'est-à-dire qui ne se soumettent pas à Dieu. Le fait qu'ils comprennent tout sauf le Coran indique que Dieu les a détournés de Ses signes, et que le Coran leur a été interdit en raison de leur manque de sincérité. Certains des versets se rapportent à ce fait:

Et quand tu lis le Coran, Nous plaçons, entre toi et ceux qui ne croient pas en l'au-delà, un voile invisible, Nous avons mis des voiles sur leurs cœurs, de sorte qu'ils ne le comprennent pas et dans leurs oreilles, une lourdeur. Et quand, dans le Coran, tu évoques ton Seigneur l'Unique, ils tournent le dos par répulsion. (Sourate El Isra - 17, versets 45-46)

Il en est parmi eux qui viennent t'écouter, cependant que Nous avons entouré de voiles leurs cœurs, qui les empêchent de comprendre (le Coran), et dans leurs oreilles est une lourdeur. Quand même ils verraient toutes sortes de preuves, ils n'y croiraient pas. Et quand ils viennent disputer avec toi, ceux qui ne croient pas disent alors: " Ce ne sont que des légendes des anciens." (Sourate El En'am - 6, verset 25)

Quel pire injuste que celui à qui on a rappelé les versets de son Seigneur et qui en détourna le dos en oubliant ce que ses deux mains ont commis? Nous avons placé des voiles sur leurs cœurs, de sorte qu'ils ne comprennent pas (le Coran), et mis une lourdeur dans leurs oreilles. Même si tu les appelles vers la bonne voie, jamais ils ne pourront donc se guider. (Sourate El Kahf - 18, verset 57)

Comme indiqué dans les versets, la raison pour laquelle ceux qui ne croient pas ne peuvent comprendre le Coran réside dans le fait que Dieu a érigé une barrière à leur compréhension et un sceau sur leurs cœurs en raison de leur refus. Il s'agit d'un grand miracle qui met en valeur la grandeur de Dieu, c'est Lui qui détient les cœurs et les pensées de chaque homme.

Dieu accorde la clairvoyance à ceux qui Le craignent

Un autre secret révélé dans le Coran indique que Dieu accorde à ceux qui Le craignent la faculté de juger et de discerner entre le bien et le mal: c'est la "sagesse". Ce fait est rapporté dans la sourate El Anfal:

Ô vous qui croyez! Si vous craignez Allah, Il vous accordera la faculté de discerner (entre le bien et le mal), vous effacera vos méfaits et vous pardonnera. Et Allah est le Détenteur de l'énorme grâce. (Sourate El Anfal - 8, verset 29)

Comme expliqué dans le chapitre précédent, Dieu obscurcit la sagesse et la compréhension des incroyants. Ces personnes, malgré leur intelligence, ne peuvent pas même saisir les concepts les plus évidents concernant la religion. La sagesse est un attribut particulier aux croyants. La majorité des gens considèrent l'intelligence et la sagesse comme étant tout à fait identiques. Cependant, l'intelligence est la capacité mentale que chacun possède. Par exemple, être un spécialiste du nucléaire ou un génie des mathématiques nécessite de l'intelligence. La sagesse, d'autre part, est la conséquence de la crainte qu'une personne éprouve à l'égard de Dieu et de son attitude consciente et n'est en aucun cas liée à l'intelligence. Une personne peut être très intelligente, pourtant elle manquerait de sagesse si elle ne craignait pas Dieu.

Par conséquent, la sagesse est une bénédiction que Dieu accorde à Ses serviteurs croyants. Ceux qui sont privés d'une telle compréhension sont inconscients de leur situation. Par exemple, celui qui croit être lui-même à l'origine de son pouvoir et des biens qu'il possède devient arrogant. C'est ce qui indique son manque de sagesse, car s'il était sage, il réaliserait alors que rien n'est aussi puissant que la volonté de Dieu. Cette conscience le mènerait à se conduire avec humilité. Cette personne, cependant, ne pense pas que, si Dieu le voulait, tous ses biens pourraient être réduits à néant en quelques secondes ou qu'il pourrait faire face à la mort, laissant tout derrière lui dans ce monde et se retrouver près de l'enfer pour y rendre des comptes. Toutes ces possibilités citées sont encore plus réelles et plus certaines que tout ce qu'elle croit posséder dans ce monde. Seuls ceux qui craignent Dieu se rendent compte de cette vérité et c'est pourquoi ils ne se laissent pas prendre par la nature trompeuse de la vie de ce monde. Ils passent leur vie, conscients de la véritable essence des choses. Dieu accorde cette faveur aux croyants en raison de leur foi. Comme ils se rapprochent de Dieu, leur compréhension s'approfondit et ils comprennent mieux les secrets dans la création de Dieu.

Ceux qui font du bien reçoivent du bien en récompense

Ceux qui font le bien sont récompensés par des bienfaits dans ce monde et dans l'au-delà. Le verset suivant nous enseigne ce secret:

Dis: " Ô Mes serviteurs qui avez cru! Craignez votre Seigneur." Ceux qui ici-bas font le bien, auront une bonne [récompense]. La terre d'Allah est vaste et les endurants auront leur pleine récompense sans compter. (Sourate Ezzoumar - 39, verset 10)

Il faut, cependant, définir la notion du "bien": chaque société a développé son concept de bonté; garder un visage souriant, faire l'aumône aux pauvres et se comporter de façon tolérante face à tous les évènements sont souvent reconnus comme des signes de la "bonté" dans la société. Cependant, Dieu nous fait connaître la "bonté pieuse" dans le Coran:

La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour Dernier, aux anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu'amour qu'on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l'aide et pour délier les jougs, d'accomplir la Salât et d'acquitter la Zakât. Et ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu'ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux! (Sourate El Baqara - 2, verset 177)

Comme ce verset le souligne, la réelle bonté est la crainte de Dieu, le souvenir du Jour des Comptes, suivre sa conscience et accomplir toujours des actes qui plaisent à Dieu. Le messager de Dieu, le Prophète Mohammed, que la paix soit sur lui, a également demandé aux croyants de craindre Dieu et de faire du bien:

Craignez Dieu partout où vous êtes. Faites du bien immédiatement après un acte blâmable pour l'effacer, et ayez toujours de bonnes manières dans vos rapports avec les gens.5

Dieu a indiqué dans le Coran qu'Il aime ceux qui font toujours du bien en raison de leur foi, de leur crainte et de leur amour de Dieu, ajoutant qu'Il les récompensera par des bienfaits:

Allah, donc, leur donna la récompense d'ici-bas, ainsi que la belle récompense de l'au-delà. Et Allah aime les gens bienfaisants. (Sourate Al 'Imran - 3, verset 148)

… Ceux qui font les bonnes œuvres auront un bien ici-bas; mais la demeure de l'au-delà est certes meilleure. Combien agréable sera la demeure des pieux! (Sourate Ennahl - 16, verset 30)

Ce sont de bonnes nouvelles annoncées dans le Coran à ceux qui font du bien, qui font preuve de don de soi et qui s'efforcent d'obtenir la satisfaction de Dieu. Dieu promet à ces personnes une belle vie dans ce monde et dans l'au-delà ainsi que beaucoup de bénédictions, à la fois matérielles et spirituelles. Le Prophète Salomon, qui détenait un royaume dont aucun équivalent n'a jamais été accordé à quiconque, et le Prophète Youssouf qui régnait sur les trésors de l'Egypte, sont des exemples mentionnés dans le Coran. Dieu nous informe des faveurs qu'Il a accordées au Prophète Mohammed, que la paix soit sur lui, comme le précise ce verset "Ne t'a-t-Il pas trouvé pauvre? Alors Il t'a enrichi" (Sourate Eddouha - 93, verset 8).

Il faut se rappeler qu'une vie belle et glorieuse n'est pas une grâce accordée uniquement aux croyants qui ont vécu dans le passé. Dieu promet une vie agréable à Ses serviteurs croyants à toutes les périodes de l'histoire:

Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. (Sourate Ennahl - 16, verset 97)

Les croyants ne courent jamais après le monde, c'est-à-dire qu'ils ne se montrent pas avides pour les biens, le statut ou le pouvoir dans ce monde. Comme révélé dans un verset, ils " vendent " leur vie et leurs biens pour le paradis. Le commerce ne les distrait pas de l'invocation de Dieu, de l'accomplissement des prières et du service de la religion. En outre, ils font preuve de fermeté et de soumission même lorsqu'ils sont mis à l'épreuve par la faim ou la perte de biens, et ne se plaignent jamais. Les croyants qui ont émigré à l'époque du Prophète étaient un exemple. Ils ont laissé leurs maisons, leurs activités, leurs commerces, leurs propriétés et leurs terres derrière eux et sont partis pour une autre ville où ils ont su se contenter de peu. En échange, ils ont seulement voulu obtenir l'agrément de Dieu. Leur attitude et leur invocation sincère de l'au-delà leur ont fait gagner une vie heureuse pleine de bénédictions de la part de leur Seigneur.

Tout cela n'a pas augmenté leur attachement à ce monde, mais les a plutôt incités à être reconnaissants envers Dieu et à L'invoquer. Dieu promet une vie agréable à tous les croyants qui montrent de grandes valeurs morales dans ce monde.

Dieu a promis de multiplier les bonnes actions de Ses serviteurs qui font le bien

Certains des versets qui abordent ce sujet le confirment:

Quiconque viendra avec le bien aura dix fois autant; et quiconque viendra avec le mal ne sera rétribué que par son équivalent. Et on ne leur fera aucune injustice. (Sourate El En'am - 6, verset 160)

Certes, Allah ne lèse (personne), fût-ce du poids d'un atome. S'il est une bonne action, Il la double, et accorde une grosse récompense de Sa part. (Sourate Ennissa - 4, verset 40)

Le signe le plus évident que Dieu multiplie les bonnes actions est la différence qui existe entre la vie de ce monde et l'au-delà. La vie sur terre est une période courte, qui dure en moyenne 60 ans. Cependant, ceux qui se purifient et accomplissent des actes méritoires dans ce monde seront récompensés avec une bonté infinie dans l'au-delà en échange de ce qu'ils auront œuvré dans cette vie courte. Il est rapporté dans un verset:

A ceux qui agissent en bien est réservée la meilleure (récompense) et même davantage… (Sourate Younous - 10, verset 26)

Il faut bien réfléchir au concept de "l'infini" afin de comprendre l'importance de cette récompense. Supposons que tous ceux qui ont vécu sur terre jusqu'à aujourd'hui et ceux qui vivront à l'avenir passent chaque seconde de leur vie en comptant. Le chiffre obtenu en additionnant tous ces nombres serait sûrement difficile à prononcer. Cependant, comparé avec "l'infini", même ce chiffre énorme ne signifierait rien. C'est parce que l'infini signifie sans fin, qui n'a pas de limites dans le temps. La demeure de ceux qui montrent de la dévotion à Dieu dans ce monde sera le paradis dans la vie future. Ils y resteront pendant toute l'éternité et auront tout ce que leur âme désire. Cela est sûrement un exemple sur lequel il faut réfléchir pour se rendre compte de la grandeur de la miséricorde et de la grâce de Dieu.

La lumière sur le visage des croyants et l'avilissement sur celui des incroyants


L'un des secrets que Dieu révèle dans le Coran est que la foi et l'incroyance sont réfléchies sur le visage et la peau des gens. Dans plusieurs versets, Dieu nous informe qu'il y a une lumière sur le visage des croyants, tandis qu'il y a un avilissement sur celui des incroyants:

Et tu les verras exposés devant l'enfer, confondus dans l'avilissement, et regardant d'un œil furtif… (Sourate Echoura - 42, verset 45)

A ceux qui agissent en bien est réservée la meilleure (récompense) et même davantage. Nulle fumée noircissante, nul avilissement ne couvriront leurs visages. Ceux-là sont les gens du paradis, où ils demeureront éternellement. Et ceux qui ont commis de mauvaises actions, la rétribution d'une mauvaise action sera l'équivalent. Un avilissement les couvrira, - pas de protecteur pour eux contre Allah -, comme si leurs visages se couvraient de lambeaux de ténèbres nocturnes. Ceux-là sont là les gens du feu où ils demeureront éternellement. (Sourate Younous - 10, versets 26-27)

Les visages de ceux qui ne croient pas est marqué par l'avilissement alors que les croyants ont un visage qui irradie. Dieu dit qu'ils sont reconnus aux traces sur leurs visages laissées par les prosternations:

Mohammed est le messager d'Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux. Tu les vois inclinés, prosternés, recherchant d'Allah grâce et agrément. Leurs visages sont marqués par la trace laissée par la prosternation… (Sourate El Fath - 48, verset 29)

Dans d'autres versets, Dieu nous informe que les incroyants et les méchants sont identifiés à leurs traits:

On reconnaîtra les criminels à leurs traits. Ils seront donc saisis par les toupets et les pieds. (Sourate Errahman - 55, verset 41)

Or, si Nous voulions Nous te les montrerions. Tu les reconnaîtrais certes à leurs traits; et tu les reconnaîtrais très certainement au ton de leur parler. Et Allah connaît bien vos actions. (Sourate Mohammed - 47, verset 30)

Le Coran nous fait part d'un miracle et d'un secret important, des modifications physiques se produisent sur le visage des gens selon leur foi ou leur méchanceté. Les sentiments produisent des effets physiques sur le corps; même si le profil reste le même, l'expression du visage change ou le visage s'obscurcit ou s'éclaircit. Un homme de foi, peut, par la volonté de Dieu, reconnaître ce miracle de Dieu sur les gens.

 
   
    

5. Al-Tirmidhi, Birr 55, 1988