ACCUEIL PRÉSENTATION CONTACT
PRENDRE LE CORAN COMME GUIDE - Harun Yahya

PRENDRE
LE CORAN COMME GUIDE

Chercherai-je un autre juge que Dieu, alors que c'est Lui Qui a fait descendre vers vous ce Livre bien exposé?
Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu'il est descendu avec la vérité venant de ton Seigneur.
Ne sois donc point du nombre de ceux qui doutent." (Sourate al-An'am: 114)



DIEU EST LE SEUL JUGE

Est-ce donc le jugement du temps de l'ignorance qu'ils cherchent? Qu'y a-t-il de meilleur que Dieu, en matière de jugement, pour des gens qui ont une foi ferme? (Sourate al-Ma'ida: 50)

Dans le verset suivant, Dieu nous indique que les Messagers de Dieu et le Coran sont les seuls guides pour les croyants:

Dis: "Chercherai-je un autre Seigneur que Dieu, alors qu'Il est le Seigneur de toute chose?" (Sourate al-An'am: 164)


Les incrédules, cependant, trouvent et adhèrent à d'autres guides et chefs que Dieu, suivent des idéologies et des mouvements injustes, et vivent ainsi dans la plus complète illusion. Mais quand ils mourront et verront le tourment éternel de l'Enfer, ils confesseront cette grande illusion et exprimeront leur regret:

Et ils dirent: "Seigneur, nous avons obéi à nos chefs et à nos grands. C'est donc eux qui nous ont égarés du sentier." (Sourate al-Ahzab: 67)


Les facteurs qui déterminent les attitudes et les croyances de la majorité de ces gens, qui feignent l'ignorance sur ce qui leur arrivera après leur mort, sont les règles, les principes et les coutumes de la société. En suivant leurs ancêtres, la société dans laquelle ils évoluent, ou leurs leaders, ces gens s'égarent, car toute pensée ou attitude qui n'est pas en accord avec le Coran est viciée.

Les croyants, eux, respectent les commandements de Dieu et évitent méticuleusement toutes les pensées et attitudes interdites, sans se soucier du temps et du lieu. Avant d'agir ou de prendre une décision, ils se réfèrent au Coran et à la Sunna de notre Prophète (sur lui la grâce et la paix), et prennent en considération l'ordre de Dieu ayant un rapport avec la situation. Ils se conduisent selon les ordres du Coran, et non pas suivant leurs propres caprices ou désirs, ou encore, suivant des traditions de société injustes ou des coutumes ancestrales. En réalité, Dieu dit aux croyants:

Et voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre - suivez-le donc et soyez pieux, afin de recevoir la miséricorde. (Sourate al-An'am: 155)


Les gens qui n'admettent pas que Dieu est le seul Juge, qui s'opposent à Ses commandements, ou fabriquent des jugements autres que les Siens, s'égarent du droit chemin. Les normes et les mœurs de leurs sociétés sont plus chères à leurs yeux que les commandements de Dieu, et ils restent tenaces et stricts dans cette attitude. Même si leur conscience admet la vérité, ils rejettent les ordres de Dieu avec arrogance et fanatisme. Dans le Coran, Dieu nous parle de ces gens comme suit:

Et quand on leur dit: "Suivez ce que Dieu a fait descendre", ils disent: "Non, mais nous suivrons les coutumes de nos ancêtres." - Quoi! Et si leurs ancêtres n'avaient rien raisonné et s'ils n'avaient pas été dans la bonne direction? (Sourate al-Baqara: 170)

Et c'est ainsi que Nous n'avons pas envoyé avant toi d'avertisseur en une cité sans que ses gens aisés n'aient dit: "Nous avons trouvé nos ancêtres sur une religion et nous suivons leurs traces." Il dit: "Même si je viens à vous avec une meilleure direction que celle sur laquelle vous avez trouvé vos ancêtres?" Ils dirent: "Nous ne croyons pas au message avec lequel vous avez été envoyés." (Sourate az-Zukhruf: 23-24)

Cette position a pour résultat d'empêcher les gens d'embrasser l'Islam et d'avoir foi en Dieu. Par exemple, quand le Prophète Moïse (sur lui la paix) et son frère le Prophète Aaron (sur lui la paix) appelèrent à adorer Dieu et à se soumettre à Lui, Pharaon et les chefs de son peuple dirent:

Est-ce pour nous écarter de ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres que tu es venu à nous, et pour que la grandeur appartienne à vous deux sur la terre? Et nous ne croyons pas en vous. (Sourate Yusuf: 78)

De la même manière, le peuple du Prophète Chuaïb (sur lui la paix) demanda, avant de se rebeller:

Ô Chuaïb! Est-ce que ta prière te demande de nous faire abandonner ce qu'adoraient nos ancêtres, ou de ne plus faire de nos biens ce que nous voulons? … (Sourate Hud: 87)


Comme le disent ces versets, les peuples appelés, par les prophètes, à suivre le chemin de Dieu, répondent en général: "Ton argument est en contradiction avec le chemin que nos pères et nos aïeux suivaient."

De tous temps, il y eut des gens qui réagirent aux conseils des prophètes avec inimitié et rébellion, et restèrent sur leurs propres positions. Cependant, tous les prophètes appelèrent les gens à adorer Dieu, à se soumettre à Lui, à suivre sincèrement Sa religion et à n'adorer que Lui en recherchant Son agrément.

Notre Prophète (sur lui la grâce et la paix) appela aussi les gens à se soumettre à Dieu seul et à se conformer à Ses commandements. Le Coran nous dit que le Jour du Jugement les gens seront tenus responsables pour avoir obéi ou désobéi aux commandements de Dieu. Notre Seigneur prévient ceux qui prennent des divinités autres que Lui et fabriquent une nouvelle religion, déformée, basée sur leur imagination, dans les termes suivants:

Ou bien auraient-ils des associés qui auraient établi pour eux des lois religieuses que Dieu n'a jamais permises? Or, si l'arrêt décisif n'avait pas été prononcé, il aurait été tranché entre eux. Les injustes auront certes un châtiment douloureux. (Sourate ash-Shura: 21)

Dans un autre verset, notre Seigneur dit:

Ne leur suffit-il donc point que Nous ayons fait descendre sur toi le Livre et qu'il leur soit récité? Il y a assurément là une miséricorde et un rappel pour des gens qui croient. (Sourate al-' Ankabut: 51)

Comme l'affirment ces versets, certains de ceux qui rejettent la voie des messagers le font au nom de leur fausse religion inventée par l'homme, et accusent les envoyés de Dieu de déformer cette religion. Ou bien, considérant que les arguments de Dieu et de Ses messagers sont inadéquats, ils fabriquent une fausse religion. Cependant, il n'en reste pas moins vrai que le Coran que Dieu nous a envoyé est suffisant.

Les gens de foi ne s'intéressent pas aux pratiques et à la foi de ceux qui veulent déformer la religion, car ils ne prêtent attention qu'aux ordres de Dieu et aux pratiques de notre Prophète (sur lui la grâce et la paix). La révélation du Coran mit un terme aux croyances et aux pratiques injustes de nombreuses personnes. Notre Prophète ne tenant pas compte des accusations et de l'hostilité d'une partie de ses contemporains, tint fermement dans la voie de Dieu et du Coran. De nos jours, les croyants doivent persévérer dans la voie de Dieu, du Coran et de la Sunna de notre Prophète (sur lui la grâce et la paix), et ne doivent pas chercher une voie autre que celle du Coran.

Les pratiques de la majorité des gens sont, la plupart du temps, défectueuses

Une des plus grandes erreurs de ceux qui suivent l'opinion de la majorité, indifférents aux jugements de Dieu et donc bien loin des valeurs de l'Islam, est de croire que "la majorité détient toujours la vérité". Comme on le lit dans le Coran, la plupart des gens ne sont pas sur le droit chemin:

Et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier de Dieu: ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges. (Sourate al-An'am: 116)


A moins que les décisions de la majorité ne soient en accord avec le Coran, elles ne représentent pas la vérité, car la légitimité d'un mouvement n'est pas déterminée par le nombre de personnes qui le suit. Ce verset souligne également que les jugements de la plupart des gens reposent sur des conjectures et les éloignent par conséquent du droit chemin.

S'éloigner des commandements de Dieu afin d'adhérer à l'opinion de la majorité fait de ces gens des perdants dans ce monde et dans le prochain, car:

Ils ont certes créé leur propre perte; et ce qu'ils inventaient les a délaissés. (Sourate al-A'raf: 53)


Préférer une invention à la révélation de Dieu conduit les gens à subir une grande injustice:

Et quel pire injuste que celui qui forge un mensonge contre Dieu? Ceux-là seront présentés à leur Seigneur, et les témoins (les anges) diront: "Voilà ceux qui ont menti contre leur Seigneur." Que la malédiction de Dieu frappe les injustes. (Sourate Hud: 18)

Et quel pire injuste que celui qui invente un mensonge contre Dieu, ou qui dément la vérité quand elle lui parvient? N'est-ce pas dans l'Enfer une demeure pour les mécréants? (Sourate al-'Ankabut: 68)

Les croyants se soumettent quant à eux, de tout leur cœur aux ordres divins. L'excellence de leur caractère est expliquée dans les versets suivants:

Notre Seigneur embrasse toute chose de Sa science. C'est en Dieu que nous plaçons notre confiance. Ô notre Seigneur, tranche par la vérité, entre nous et notre peuple car Tu es le meilleur des juges. (Sourate al-A'raf: 89)


Je ne peux cependant vous être d'aucune utilité contre les desseins de Dieu. La décision n'appartient qu'à Dieu: en Lui je place ma confiance. Et que ceux qui placent leur confiance la place en Lui. (Sourate Yusuf: 67)

Dis: "Ô Dieu, Créateur des cieux et de la terre, Connaisseur de tout ce que le monde ignore comme de ce qu'il perçoit, c'est Toi qui jugeras entre Tes serviteurs ce sur quoi ils divergeaient." (Sourate az-Zumar: 46)