ACCUEIL PRÉSENTATION CONTACT
Les Articles - COMMENT EVITER LA GUERRE?

COMMENT EVITER LA GUERRE?

HARUN YAHYA


 Envoyer cet article


Saddam doit démissionner pour préserver la paix

Les préparations pour l'opération militaire prévue des Etats-Unis contre l'Irak continuent à toute vitesse. Il parait qu'il y aura la guerre dans le Moyen-Orient à moins qu'il advienne un évènement pour réduire la tension entre les Etats-Unis et l'Irak. Inévitablement, cette guerre coûtera la vie aux dizaines de milliers de personnes et causera la mort des civils innocents. Plusieurs soldats des armées américaine et irakienne seront tués, et leurs familles souffriront terriblement. À moins que la guerre soit empêchée, un grand dégât frappera les économies des pays dans la région, dont la Turquie fait part, et particulièrement celle de l'Irak. La pauvreté et toutes les misères qui en résultent augmenteront.

Il n'y a aucun doute que la prévention de ce désastre qui s'approche, l'action d'éviter la guerre et la conclusion d'une solution paisible, sont l'espoir et le désir de toute personne conscience. En fait, nombre d'individus et d'organisations de la société civile partout dans le monde disent aujourd'hui "non" à la guerre" et encouragent leurs propres gouvernements à prendre des initiatives pour empêcher un tel conflit. Une grande communauté y compris beaucoup d'hommes de pensée aux Etats-Unis affirme que le problème doit être résolu par des moyens pacifiques.

Cependant toutes ces demandes de paix doivent être soutenues par une solution concrète. D'abord examinons brièvement la situation actuelle en vue de trouver une telle solution.

1. Il est clair qu'après les attaques terroristes du 11 septembre, les Etats-Unis sont entrés dans un état d'alarme et ont déclaré la guerre au terrorisme et aux administrations qu'ils considèrent comme étant en relation avec lui, et sont tout à fait déterminés sur ce point.

2. Après le régime de Taliban en Afghanistan, le but principal dans cette guerre fut présenté comme le régime de Saddam Hussein en Irak. Même s'il y a lieu à discuter si Saddam Hussein a vraiment construit des armes nucléaires ou chimiques, ce régime est maintenant sur la liste noire du gouvernement américain, et il ne semble pas possible que ceci puisse changer.

3. À moins qu'il y ait un changement radical de la situation actuelle, les Etats-Unis frapperont l'Irak. La décision fut prise depuis longtemps.

Ce qui est remarquable ici est le fait que les Etats-Unis sont passés à l'attaque non pas contre l'Irak mais contre le régime de Saddam Hussein dans ce pays. Comme le Président Bush et d'autres fonctionnaires ont à plusieurs reprises souligné, l'administration de Saddam doit se terminer. Pour cette raison, la formule la plus réaliste pour l'empêchement de la guerre est la terminaison de la direction de Saddam avant que la guerre ne commence. Le seul moyen pour cela est la démission de Saddam Hussein avant le début de la guerre.

Un plan de paix à trois étapes pour l'Irak

Afin que cette formule puisse se réaliser, les Etats-Unis et la communauté internationale doivent proposer un plan qui soit acceptable à Saddam Hussein. Il y a un point en particulier qui ne doit pas être ignoré: c'est le fait que Saddam Hussein a une épouse et des enfants, une famille. Il est fort probable qu'il n'est pas du tout heureux de la situation à laquelle font face son pays et son peuple. Pourtant il n'est pas en mesure de prendre une décision saine à cause des soucis pour sa sécurité et celle de sa famille. C'est pourquoi, si cette sécurité est garantie, alors il est clair que Saddam Hussein ne voudra pas voir un massacre terrible qui coûtera des dizaines de milliers de vies arabes. A la lumière de ce fait, il faut inclure les éléments suivants dans le plan qui doit être proposé à Saddam Hussein:

1. On doit permettre à Saddam Hussein de quitter l'Irak et de s'installer dans un pays arabe amical, avec un certain capital, d'une manière honorable et sans être déclaré traître, et de façon à assurer sa sécurité et celle de sa famille. Il faut garantir qu'il pourra passer le reste de sa vie dans le confort, avec sa famille, dans ce pays arabe.

2. Suivant l'abdication de Saddam Hussein, un gouvernement technocratique se composant de personnages modérés et indépendants doit être établi en Irak. Ce gouvernement doit répondre de façon positive aux demandes de la communauté internationale quant au désarmement, et chercher une solution aux problèmes urgents qu'affronte le pays. L'embargo et les sanctions contre l'Irak doivent être levés, et un programme de régénération doit être rapidement lancé avec l'aide de la communauté internationale. Il faut mettre fin de façon urgente à la souffrance des Irakiens, qui ont vécu dans une terrible misère et pauvreté depuis les années 80.

3. Il faut rapporter les changements légaux et institutionnels nécessaires qui permettront à l'Irak de devenir un état de droit démocratique. Un ordre constitutionnel qui respecte les droits de tous les groupes ethniques et religieux vivant dans le pays, et qui leur permet de vivre ensemble sous un toit dans la paix et sécurité doit être établi. Plus tard, des élections libres doivent être organisées, et l'Irak doit prendre sa place dans le monde en tant qu'un membre respecté de la communauté des nations.

Si Saddam Hussein prend des mesures selon le sens commun et empêche la guerre en démissionnant, alors il aura rendu l'un des plus grands services possibles au peuple irakien, et marquera son nom dans l'histoire en tant que héros. Nous devons nous rendre compte que selon l'Islam, le plus grand héroïsme réside dans le fait de gagner "le grand jihad" (jihad al-nafs), en d'autres termes de vaincre ses propres désirs. Le pouvoir est un désir auquel il est difficile pour beaucoup de gens de renoncer. Un chef qui renonce au pouvoir pour la sécurité et le bonheur de son peuple gagne ainsi "le grand jihad" et se comporte de la façon la plus honorable possible.


Que doit faire Saddam Hussein?

S'il démissionne du pouvoir et quitte l'Irak avec honneur, il aura empêché une guerre qui coûterait la vie des dizaines de milliers d'Irakiens. Des bébés, des femmes et des vieux sans défense qui seraient morts sous les bombes seront sauvés, les villes ne seront pas détruites et le pays ne sera pas ruiné. Il empêchera le peuple irakien de subir un désastre terrible à cause d'une guerre qui ne peut probablement être gagnée.
S'il fait ce sacrifice, le monde ne le considérera pas comme un leader qui a conduit son peuple à la mort et à la douleur, mais qui a abandonné tout pour l'intérêt de son pays.

Plus important encore, il n'y a aucun doute qu'un tel comportement plaira à Dieu. Dans le Coran, Dieu indique que sauver seulement une personne de la mort est autant un bon acte que de sauver toute l'humanité:

… Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes... (Coran, 5/32)

Si Saddam Hussein empêche ainsi la guerre, il aura sauvé non seulement une vie mais des milliers.

Nous ne devons pas oublier que la manifestation de la guerre sur terre déplaira à Dieu. Nous lisons dans le Coran que la guerre est un grand mal, qu'elle représente la corruption, et que Dieu n'aime pas les corrupteurs.

… Toutes les fois qu'ils allument un feu pour la guerre, Allah l'éteint. Et ils s'efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre… (Coran, 5/64)

Dans un autre verset, Dieu appelle tous les gens à la paix:

Ô les croyants! Entrez en plein dans l'Islam, et ne suivez point les pas du diable, car il est certes pour vous un ennemi déclaré. (Coran, 2/208)

En bref, soutenir et apporter la paix est un grand devoir de tous les musulmans.

A ce point, nous devons indiquer que les mots de la Bible, qui devraient montrer la voie aux Américains dans cette affaire, s'opposent également à la guerre. A plusieurs reprises, la Bible conseille aux chrétiens de traiter les autres avec compassion et d'aimer même leurs ennemis. Les Américains aussi doivent choisir de résoudre le problème par des moyens paisibles.